Il fait sa mue numérique et devient un cabinet d’avocats connecté !

L’activité judiciaire (en matière prud’hommal) commence à accuser des pertes de CA de 30 à 40%. Son métier traditionnel du droit social, est traditionnellement concurrencé par de gros cabinets. Mais, dans ce contexte, des cabinets d’optimisation des coûts, des métiers de l’expertise comptable s’y mettent… La legal tech pointe son nez…bref, l’avenir de ce cabinet  de cinq personnes semble complexe…
et pourtant…
Comme David et Goliath, découvrez comment Vincent, dirigeant, renverse l’histoire…
Il opère une mue numérique…  et d’artisan du droit, devient 1er avocat* de France !  

La TPE-PME française insuffisamment préparée aux changements

Alors qu’elles constituent plus de 99% de notre tissu économique, le constat est généralisé : la TPE-PME n’est pas encore véritablement préparée aux profonds changements sociétaux, économiques, technologiques à l’oeuvre. Et pourtant ceux ci, l’impactent déjà concrètement sur la plan de la compétitivité, de l’attractivité et aussi de l’efficacité opérationnelle :

11%*
Seulement des PME , réalisent systématiquement des évaluations en ligne de la satisfaction de leurs clients

« 20 chiffres cles sur la présence sur internet des Tpe Pme en 2018 «  Article France Num

41%* de dirigeants de TPE-PME déclarent avoir introduit une nouvelle technique (versus 70% grande entreprise)

 » La transformation numérique dans les PME » Etude Apec

Le constat représente un énorme enjeu économique (individuel et collectif) :  1/3 des dirigeants estiment aujourd’hui que « sans le digital pour optimiser leur business model, leur activité cessera d’exister dans cinq ans« … Pourtant, l’histoire du Cabinet Le Faucheur Avocats, de son dirigeant Vincent et de ses 5 collaborateurs, montre que ce contexte est aussi une opportunité. Une opportunité de se transformer soi même, pour transformer son entreprise et l’adapter avec succès, au monde actuel.

Comment transformer ce constat, en opportunité ?

Dans un 1er temps la méthode est empirique.
Elle se construit pas à pas, plus précisément en mode « test and learn ».
Il est fréquent de constater, qu’en démarrage de « mue », il est comme inenvisageable pour le dirigeant de se projeter trop loin … pour illustrer l’état d’esprit, la meilleure analogie est sans doute la découverte d’une contrée totalement inconnue. Un nouveau pays où la langue, les codes culturels, les usages, les modes de pensée, seraient fondamentalement différents … un temps de décodage, d’appropriation, est alors indispensable.

Se centrer sur les besoins de ses clients :

La porte d’entrée facilitante et logique est le client : bien que se soit certainement la question que l’on ne se pose jamais assez, le passage du modèle d’entreprise « traditionnelle », à entreprise qui « entre dans l’ère digitale », se centre en 1er lieu, sur les besoins de ses clients.

Partez de vos savoir-faire, pour créer de la nouvelle valeur

Votre TPE-PME existe depuis plusieurs années, c’est donc qu’elle apporte déjà de la valeur à ses clients. Approfondissez, déplacez le curseur sur la chaîne de valeur à laquelle vous contribuez . Vous trouverez ainsi un nouvel angle pour créer de la nouvelle valeur.

Remettre en question son modèle économique

Les entreprises du numérique ont profondément diversifié les modèles économiques. Ainsi le gratuit (et oui !) peut aujourd’hui devenir une porte d’entrée pour la TPE PME, de développer de nouveaux business…

Avancer par étape et se faire accompagner

Les conseils de sagesse valent aussi pour la transformation numérique de la TPE-PME : Avancer par étapes, c’est commencer par un projet concret, délimité dans le temps et mesurable. Autrement dit, il est efficient d’apprendre à marcher, avant de courir…
La découverte de la nouvelle contrée évoquée, quant à elle, sera d’autant plus efficace, que le dirigeant aura le courage de le faire avec un facilitateur. En effet dans cette phase d’appropriation, il lui est impossible de se projeter… Sans un guide qui l’aide à baliser le chemin, à anticiper, à construire avec lui, celui-ci risque d’être fort escarpé, voir, jalonné de dangers.
Se faire accompagner est donc indispensable… pour apprendre cette nouvelle langue, ses nouveaux codes, pour travailler efficacement avec les métiers du numérique, sa technologie etc. 

Bien faire ne suffit plus, il faut le faire savoir

Oser communiquer et faire savoir ce que vous êtes en train d’accomplir. Vous vous offrez ainsi la possibilité d’échanger des pratiques avec d’autres dirigeants, comme vous en train de   transformer leur entreprise.
Vous montrez aussi à vos clients que vous innovez

Embarquez vos collaborateurs le plus rapidement possible

La résistance au changement est la réaction la plus courante, donc plus tôt vous les engagez, plus vite vous les acculturez …
Et puis, vous le découvrirez, vos collaborateurs sont très probablement aussi une magnifique ressource d’inventivité et de créativité pour votre projet…

7 effets concrets pour le cabinet de Vincent

Et la méthode fonctionne. 

Voici les effets concrètement vécus au sein du cabinet de Vincent, aujourd’hui clairement engagée dans un modèle adaptée au monde de demain :

Relation clients

  • Le premier niveau visible est un profond remaniement de la relation client : par l’intermédiaire d’une WEB TV. Le cabinet offre gratuitement son savoir-faire, au travers de formations en ligne, participatives et accessibles à tous. Les participants sont guidés dans leur progression sur les sujets abordés via une scénarisation pédagogique, un espace d’échange avec les avocats du cabinet (un tchat), mais aussi des animations en direct. Ce sont actuellement deux formations en droit social qui sont ainsi accessibles 24h/7j, de n’importe où (ex Dom-Tom), sur ordinateur, smartphone ou tablette. De nombreux contenus (vidéos, Infographies, articles, entièrement réalisés par le cabinet, sont ainsi partagés à des centaines de participants.

Nouvelle économie

  • Autre transformation profonde des pratiques du cabinet est, dans l’inspiration des nouvelles économies liées à internet, l’usage de l’offre gratuite, comme porte d’entrée marketing, pour proposer des accompagnements tarifés. Une pratique très à contre-courant culturel des habitudes du secteur.

Usage de la data

  • C’est ainsi  que le cabinet entre également dans l’ère de la gestion de data pour mieux piloter tant ses relations clients, que son efficacité.

Pratiques collaboratives

  • En terme de gouvernance, après un 1er projet totalement initié et co-produit par le dirigeant, le 2ème projet sera quant à lui totalement imaginé et  co-produit avec tous les membres du cabinet. Là aussi, c’est une évolution forte des pratiques collaboratives, très concrètement mis en œuvre au travers ce projet.  Elle génère un fort engagement ainsi qu’une valorisation du métier, de la relation client etc.

Trouver les bons partenaires

  • Se faire accompagner sur ce projet, s’engager très concrètement et de façon quasi opérationnelle en tant que dirigeant, lui offre aujourd’hui La capacité de travailler avec des métiers du digital. Une montée en « compétences digitales » de son équipe est également indéniable.

Transformation en cours

  • Enfin ce projet étant un succès, il a engendré d’une part de profonds changements côté clients mais aussi de nouveaux chantiers de transformation digitale du cabinet actuellement en cours

Contribution sociétale

  • enfin une contribution sociétale positive auquel le cabinet décide de contribuer, au travers sa chaine TV accessible en Open Education (accès gratuit, à une formation de haut niveau de qualité, pour toute personne qui s’inscrit).

Pour conclure

Parce que le chemin de transformation de nos clients devient aussi un peu la nôtre …chez Digital Satellite, nous sommes aux côtés de Vincent (nous même avec l’aide de nos propres partenaires – plateforme, vidéos sur site, vidéos studio, graphiste, automation etc.) depuis le départ de cette aventure. Nous nous réjouissons donc particulièrement d’apprendre aujourd’hui, la nomination du cabinet Le Faucheur Avocats aux Grands prix de l’Innovation des avocats organisé par Village Justice.

Relation client, organisation interne, mode de collaboration avec les collaborateurs, modèle économique, empreinte sociétale de son entreprise… quand le dirigeant de la TPE fait sa mue, la transformation de son entreprise est réellement globale !

Aller plus loin :


Auteur : Jocelyne Turpin

MOOC Transformer et CEO de Digital Satellite, elle aide les PME à faire décoller leur business via les MOOC. Elle anime également un autre blog (collaboratif) www.miss-mooc.paris

Laisser un commentaire